Les bienfaits du curcuma pour le corps

 

Le curcuma, vous ne voyez plus que lui dans la presse spécialisée et sur les blogs de nutrition et de santé naturelle. Découvrez aujourd’hui pourquoi ce succès, et quels sont les bienfaits du curcuma pour le corps.

Qu’est ce que c’est le curcuma  ?

Vous avez très certainement entendu parler de cette épice indienne qui pourrait bien passer pour la panacée si on écoute les commentaires élogieux des scientifiques.

Le curcuma ou Curcuma Longa est une très belle plante exotique aux fleurs magnifiques, de la même famille que le gingembre. Mais ce sont ses rhizomes, c’est à dire la partie souterraine de la plante, qu’on utilise.

On l’utilise depuis 4000 ans en Inde d’où il est originaire. C’est d’ailleurs un des principaux ingrédients de la médecine traditionnelle indienne, l’ayurveda, mais aussi de la cuisine indienne : c’est lui qui donne sa couleur jaune vif au mélange d’épices qu’on appelle curry en occident (en réalité il en existe des dizaines, nommés massala).

Le curcuma est un des cinq principaux aliments anti-oxydants, mais
le curcuma doit surtout sa réputation de panacée à ses constituants vedettes : les curcuminoïdes, dont le principal, la curcumine.

Il s’agit d’un pigment qui lui donne sa couleur indélébile.

Cette curcumine est malheureusement difficilement assimilable telle quelle au niveau intestinal si vous consommez du curcuma en poudre.
Pour être absorbée par l’organisme le curcuma doit impérativement être associée à du poivre ou du piment. En effet, ceux-ci contiennent de la pipérine, qui augmente l’assimilation de la curcumine.

Comme le curcuma n’est pas soluble dans l’eau il est également recommandé de le consommer avec de l’huile.

Les bienfaits santé du curcuma

  • Contre la dépression

Selon plusieurs études, dont une étude réalisée en 2014 contre placebo (A), la curcumine aiderait à soulager les symptômes de la dépression ainsi que l’anxiété.

  • Anti inflammatoire

Son action anti inflammatoire est une des domaines où il impressionne le plus : le curcuma est aussi efficace que l’ibuprofène pour apaiser les douleurs de l’arthrose ! C’est scientifiquement prouvé. (2)

De même, dans le cas de maladies inflammatoires auto-immunes, comme le Lichen plan, ou le syndrome du colon irritable, le curcuma réduit l’ampleur des crises et prévient la récidive. (3)

Dans les cas de surpoids et de diabète, qui sont des occasion d’inflammation systémique, le curcuma peut jouer un rôle non négligeable pour retrouver un état de santé satisfaisant.

  • Anti cancer

Comment se fait-il que les britanniques d’origine indienne vivant en Angleterre aient moins de cancers du côlon que les britanniques « de souche » ? Très certainement car ces derniers n’ont pas pour habitude d’intégrer le curcuma à leur alimentation quotidienne, contrairement aux indiens.

Selon une étude de 2011, consommer 4 g de curcuma par jour permettraient de prévenir l’apparition du cancer du côlon .(4)

Il serait également utile en prévention du cancer de la prostate, et chez les patients déjà malades, la consommation de curcuma réduirait les effets secondaires de la chimiothérapie et augmenterait la mort des cellules cancéreuses (5).

  • Anti diabète

Non, le curcuma ne remplace pas l’hygiène de vie qui seule peut prévenir la survenue du diabète de type 2. Mais il peut aider à réduire les conséquences délétères du diabète sur l’organisme.

Après 9 mois d’administration, des chercheurs ont ainsi prouvé que le curcuma consommé quotidiennement augmente légèrement la production d’insuline par le pancréas, ainsi que la sensibilité à l’insuline chez les personnes pré diabétiques. (6)

Comment utiliser le curcuma ?

En général on trouve du curcuma en poudre, mais il arrive que certaines épiceries en proposent du frais. Choisissez le toujours bio : vous ne voudriez pas ruiner ses bienfaits santé en ajoutant des pesticides à votre alimentation.

On peut utiliser le curcuma seul ou mélangé à d’autres épices, en particulier à du piment ou à du poivre (à cause de leur teneur en pipérine, on l’a vu). Le gingembre et le fenugrec sont aussi deux épices qui potentialisent ses effets.

On recommande de prendre 2 à 4 g de curcuma par jour, réparti dans la journée ou en une fois, toujours avec de l’huile et du poivre.

Le plus simple est de l’intégrer à une vinaigrette à base d’huile, de poivre et de tout ce que vous voulez (c’est délicieux et très sain avec de l’ail frais pressé).

Vous aussi ritualiser votre consommation de curcuma chaque jour grâce au lait d’or, une boisson chaude ayurvédique très appréciée en hiver et aux changements de saison.

Pour cela vous devrez fabriquer votre pâte de curcuma en faisant cuire 30 g de curcuma dans 12 cl d’eau avec ½ c-à-c de poivre noir moulu. Mettez cette pâte une fois refroidie dans un pot au frigo et utilisez-la pour faire votre lait d’or quotidien.

Recette du lait d’or

  • 12 cl de lait ou de lait végétal
  • 1 c-à-c bombée de pâte de curcuma
  • 1 c-à-c d’huile de coco

Dans une casserole, faire fondre l’huile et y diluer la pâte de curcuma, puis verser le lait et faire chauffer doucement en remuant bien. Servir chaud avec un peu de miel si besoin.
Vous connaissez maintenant les bienfaits du curcuma pour le corps alors n’hésitez plus, courrez vous en procurer, mais attention : ça tâche !

 

  1. Curcumin for the treatment of major depression: a randomised, double-blind, placebo controlled study. Journal of affective disorder, 2014.
  2. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts in patients with knee osteoarthritis. Journal of alternative and complementary medicine, 2009.
  3. High-dose curcuminoids are efficacious in the reduction in symptoms and signs of oral lichen planus. Journal of the American Academy of Dermatology, 2012.
  4. Phase IIa clinical trial of curcumin for the prevention of colorectal neoplasia. Cancer prevention research, 2011.
  5. Upregulation of p53 expression in patients with colorectal cancer by administration of curcumin. Cancer Investigation, 2011.
  6. Curcumin extract for prevention of type 2 diabetes. Diabetes Care, 2012.